Partenaires

Logo IRMA
Logo CNRS
Logo UDS


Rechercher

Sur ce site

 
 IRMA, UMR 7501
 7 rue René-Descartes
 67084 Strasbourg Cedex
 Tél. 33 (0)3 68 85 01 29
 Fax. 33 (0)3 68 85 03 28

Accueil > Agenda > Séminaires réguliers > Agenda des séminaires, colloquium et groupes de travail

Agenda des séminaires, colloquium et groupes de travail

L’agenda des soutenances de thèses et habilitations à diriger des recherches est disponible ici.

Faire une recherche dans l’agenda depuis 1999.

Séminaires du jour

  • Aujourd'hui jeudi à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Arithmétique et géométrie algébrique

    Tobias Schmidt (Université de Rennes) : "TBA"

    TBA

  • Aujourd'hui jeudi à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Arithmétique et géométrie algébrique

    Tobias Schmidt (Université de Rennes) : "D-modules p-adiques et représentations dans la BGG-catégorie O "

    Soit G un groupe de Lie p-adique réducif et P un sous-groupe parabolique. Orlik-Strauch ont construit un foncteur de la catégorie O de BGG relative à Lie(P) vers les G-représentations localement analytiques. Soit O^P l’image de ce foncteur et soit X la variété de drapeaux analytique rigide de G. Dans cette exposé je décris, à l’aide de l’induction de P à G, une catégorie de D-modules G-équivariants coadmissibles sur X en termes de D-modules algébriques classiques associés à la BGG-catégorie O et je montre qu’elle correspond à O^P sous l’équivalence de localisation. Il s’agit d’un travail en cours avec K. Ardakov.

  • Aujourd'hui jeudi à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Matthieu Dussaule (Laboratoire Jean Leray (Nantes)) : "Bouts des groupes de type fini"

    Dans un premier temps, on parlera de géométrie des groupes. On essayera de voir comment on peut dessiner un groupe en tant qu'espace géométrique, notamment en introduisant les graphes de Cayley. On parlera ensuite du nombre de bouts d'un espace topologique en général, puis du nombre de bouts d'un groupe de type fini. On montrera alors le résultat suivant (attribué à Freudenthal et Hopf): un groupe de type fini a soit 0, soit 1, soit 2 soit une infinité de bouts.


Séminaires à venir

  • vendredi 25-01-2019 à 10h45 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Calcul stochastique

    Jiří Černý (Bâle) : "The maximal particle of branching random walk in random environment."

    The behaviour of the maximal particle of branching random walk have been subject to intensive research recently. It is natural to ask how these properties change when a spatially dependent random branching rates are introduced to the process. In my presentation, I will describe the first results in this direction, in particular a CLT for the position of the maximal particle, and explain their consequences for other models of interest: the randomized Fisher-KPP equation, and the parabolic Anderson model.

  • vendredi 25-01-2019 à 16h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Mathémusique (IRMA-USIAS)

    Alain Connes (Paris) : "La musique des motifs"

  • mardi 29-01-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Analyse

    Olivier Giraud (Paris Sud) : "Spectral statistics and critical eigenfunctions on random graphs"

    Ergodicity or localization properties of quantum states are crucial to assess transport properties and thermalization processes. One of the most studied example of non-ergodicity is the Anderson localization phenomenon, where destructive interferences in the presence of disorder lead to a localization of wavefunctions. In three-dimensional space, a critical value of disorder separates a localized from an ergodic delocalized phase. At that critical transition value, eigenfunctions have a multifractal structure. The problem of Anderson localization on graphs has recently attracted a renewed interest due to its connections with many-body localization. I will present our investigations of the Anderson transition on a family of random graphs. Using the single-parameter scaling theory of localization, we show that the infinite dimension of the graphs leads to highly non-trivial finite-size scaling properties.

  • mardi 29-01-2019 à 12h30 (Salle de conférences IRMA) - Groupe de travail Géométrie et applications

    Federica Fanoni (Université de Strasbourg) : "Identités de McShane-Mirzakhani"

  • mardi 29-01-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Algèbre et topologie

    Béatrice Chetard (The University of Western Ontario) : "A préciser"

  • mardi 29-01-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Francesco Bonaldi (Politecnico di Milano) : "Simulation du couplage élasto-acoustique par une méthode Galerkin discontinue sur des maillages généraux"

    Dans cet exposé, on s’intéresse au développement et à l’analyse d’une méthode Galerkin discontinue (dG) pour la discrétisation en espace d'un problème d’évolution modélisant la propagation couplée d’ondes (visco)élastiques et acoustiques. Ce type de problème se présente, par exemple, dans un contexte géophysique, c’est-à-dire dans la modélisation et simulation d’événements sismiques dans des aires proches d’environnements côtiers. D’autres cadres où ce problème joue un rôle majeur sont représentés par la modélisation de capteurs ou actionneurs immergés dans un fluide acoustique, ou bien par la médecine à ultrasons. Dans les applications pratiques, la géométrie du domaine de calcul est remarquablement irrégulière et complexe ; considérer un maillage conforme entraînerait donc un coût de calcul très élevé. On est donc amené à envisager une discrétisation basée sur des éléments polyédriques, de telle façon à pouvoir reproduire les contraintes géométriques dans une mesure raisonnable de précision, sans être au même temps trop chère en termes de calcul. La capacité de la méthode dG de gérer des maillages polyédriques a été récemment démontrée. Dans une première partie, nous présentons d’abord la formulation du problème, en donnant un résultat d’existence et unicité pour sa solution, dans le cadre de la théorie de Hille–Yosida. Nous introduisons alors le cadre discret, en remarquant particulièrement les hypothèses sur le maillage polyédrique, et montrons un résultat de stabilité dans une norme d’énergie opportune pour la formulation du problème semi-discret. Ensuite, nous donnons des résultats de convergence hp (avec h et p désignant, comme d’habitude, le pas de maillage et le degré polynômial) pour l’erreur dans la même norme d’énergie. Enfin, nous présentons des expériences numériques effectuées dans un cadre bidimensionnel pour valider les résultats théoriques. Une simulation d’un problème d’intérêt physique, où le système est excité par une source ponctuelle dans le domaine acoustique, sera également présentée. Dans une deuxième partie, nous présentons des résultats de validation dans un cadre 3D (convergence de la méthode dans des cas test académiques et physiques). Pour cela, les simulations ont été effectuées grâce au logiciel SPEED développé conjointement au laboratoire MOX et au Dipartimento di Ingegneria Civile e Ambientale (DICA) du Politecnico di Milano. L’exposé est basé sur des travaux en collaboration avec Paola F. Antonietti et Ilario Mazzieri (Politecnico di Milano).

  • jeudi 31-01-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Arithmétique et géométrie algébrique

    Kestutis Cesnavicius (Orsay) : "Macaulayfication of Noetherian schemes"

    To reduce to resolving Cohen-Macaulay singularities, Faltings initiated the program of "Macaulayfying" a given Noetherian scheme X. Under various assumptions Faltings, Brodmann, and Kawasaki built the sought Cohen-Macaulay modifications without preserving the locus where X is already Cohen-Macaulay. We will discuss an approach that overcomes this difficulty and hence completes Faltings' program.

  • jeudi 31-01-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Luca Berti (IRMA) : "Optimal Transport and Cut Locus of a surface"

    In this talk we firstly introduce the optimal transport problem and its different formulations. Then we focus on the problem where the transportation cost is the Euclidean distance. We present also the PDE counterpart of the problem, which are the Monge-Kantorovich equations. This part is needed to give the context of the dynamical reformulation introduced by Facca, Cardin, and Putti in the last few years, which was used to numerically solve the Monge-Kantorovich equations. Lastly, we see an application of optimal transport to the geometric problem of finding the cut locus of a manifold. We show how the Facca-Cardin-Putti formulation can be used to numerically solve this problem.

  • vendredi 01-02-2019 à 10h45 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Calcul stochastique

    Edouard Strickler (Neuchâtel) : "Composition aléatoire de champs de vecteurs (PDMP) ayant un point d'équilibre commun"

    On se donne une famille finie de champs de vecteurs F^i, i =1,2,...N, sur R^d et on suppose que pour tout i, F^i(0) = 0. On considère le processus de Markov (X,I) sur R^d x {1, 2, ..., N}, où X évolue de façon continue entre les sauts de I selon l'EDO X' = F^I(X) et les sauts de I sont gouvernés par X. Si le processus X démarre à 0, il y restera pour toujours. Une question naturelle est donc de s'intéresser au comportement du processus X quand le point de départ n'est pas 0, mais en est proche. Dans un travail conjoint avec Michel Benaïm, nous donnons une réponse à cette question dans un cadre général. Nous avons montré, que le comportement de X au voisinage de 0 se déduit essentiellement de celui du processus linéarisé Y' = A^i Y, où A^i est la matrice jacobienne de F^i en 0. Plusieurs exemples paradoxaux seront donnés, où pour tout i, 0 est asymptotiquement stable pour F^i mais pourtant le processus X ne converge pas vers 0.

  • vendredi 01-02-2019 à 16h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Mathémusique (IRMA-USIAS)

    Jean-Pierre Allouche (Paris) : "Séquences périodiques et automates cellulaires en musique (avec Corentin Guichaoua et Paul Lanthier) "

  • lundi 04-02-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Jean-Marc Schlenker (Luxembourg) : "TBA"

  • lundi 04-02-2019 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Anna Florio (Université d'Avignon) : "Indice de Maslov asymptotiques des certains difféomorphismes de surface et des applications twist."

    Pour un difféomorphisme C^1 isotope à l'identité défini sur une surface parallelizable S, on s'intéresse à la dynamique linéarisé du tangent TS. Dans ce cadre, l'indice de Maslov asymptotique est la limite de la vitesse angulaire moyenne des vecteurs tangents. On donnera la définition de l'indice de Maslov asymptotique ainsi que des exemples. En particulier, on discutera cette notion pour une application twist de l'anneau et on étudiera la relation entre cette indice et certaines caractéristiques dynamiques du système.

  • mardi 05-02-2019 à 11h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Analyse

    Tanguy Rivoal (CNRS et université Grenoble Alpes) : "TBA"

  • mardi 05-02-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Victor Michel-Dansac (Institut de Mathématiques de Toulouse) : "à préciser"

  • jeudi 07-02-2019 à 09h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Sem in

    Yannick Privat (Strasbourg) : "Autour des formes optimales"

    A travers quelques problèmes d’optimisation de forme anciens et récents, on présentera quelques outils permettant de décrire, théoriquement et numériquement, des formes optimales.

  • jeudi 07-02-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Xavier Friederich (IRMA) : "TBA"

  • vendredi 08-02-2019 à 16h00 (Salle de conférences IRMA) - Colloquium Mathématique

    Julie Jebeile (Louvain) : "L’opacité épistémique des simulations numériques"

    En philosophie des sciences, il est courant de lire que les simulations numériques se distinguent des solutions analytiques en ce qu’elles sont épistémiquement opaques. La plupart des processus de calcul dans les simulations ne sont pas ouverts à l’inspection directe et à la vérification. Les solutions analytiques, quant à elles, seraient des solutions exactes déduites d’équations différentielles de façon transparente. Dans cet exposé, je propose une analyse du concept d’opacité épistémique et montre qu’il ne représente pas une caractéristique nouvelle des calculs sur ordinateur. D’abord, j’explicite les raisons, de nature différente, à l’origine de l’opacité épistémique des simulations numériques : (i) les propriétés mathématiques des calculs numériques telles que l’incompressibilité et les longues itérations, (ii) les limites cognitives des sujets scientifiques et (iii) la division du travail scientifique. Ensuite, je différencie l’opacité épistémique d’autres caractéristiques à effet « boîte noire » relatives à la complexité des modèles numériques, qui invitent parfois les sujets à interagir avec le programme informatique de façon expérimentale. Enfin, j’illustre à l’aide d’exemples, comme celui des séries infinies de convergence lente, que l’opacité épistémique n’est peut-être pas une caractéristique nouvelle des calculs numériques.

  • lundi 11-02-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    François Laudenbach (Nantes) : "Structures A_{\infty} sur les complexes de Morse ; questions de transversalité"

    Résumé.--- Les structures A_{\infty}, connues depuis Stasheff en théorie homotopique, est devenue très en vogue chez les symplecticiens-contactitiens depuis un article de K. Fukaya, Morse homotopy, A_{\infty}-categories, and Floer homology, Seoul National University, 1993. Ces structures mesurent les défauts d'associativité dans multi-produits. Nous prouvons que ces structures existent sur tous les complexes de Morse. Peu importe les formules algébriques compliquées des relations que doivent satisfaire ces produits à un nombre arbitraire de facteurs. Ce qui nous importe, ce sont les questions de transversalité qui sont en jeu et qui ne sont qu'esquissées dans la littérature. Travail en collaboration avec Hossein Abbaspour

  • lundi 11-02-2019 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Jérémy Toulisse (Université de Nice - Sophia Antipolis) : "Composantes compactes dans les variétés de caractères relatives"

    Dans un article récent, Bertrand Deroin et Nicolas Tholozan introduisent la notion de ''représentation supra-maximale'' du groupe fondamental d'une sphère à trous dans le groupe PSL(2,R). Ces représentations possèdent de nombreuses propriétés surprenantes et forment en particulier des composantes compactes de la variété des caractères relatives. Dans cet exposé, j'expliquerai comment la théorie des fibrés de Higgs paraboliques permet de construire des représentations similaires dans des groupes de Lie plus généraux, tels que SU(p,q). Les composantes correspondantes sont compactes et isomorphes à certaines variétés carquois. Il s'agit d'un travail en commun avec Nicolas Tholozan.

  • mardi 12-02-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Algèbre et topologie

    Ivo Dell'ambrogio (Lille) : "Titre à préciser"

  • mardi 12-02-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Algèbre et topologie

    Ivo Dell'ambrogio (Lille) : "Décompositions en blocs pour les groupes finis et 2-motifs de Mackey"

    (arXiv:1808.04902, travail en commun avec Paul Balmer.) Dans cet exposé, je vais présenter la théorie des "2-foncteurs de Mackey" pour les groupes finis, une catégorification de la notion classique de foncteur de Mackey, dont le but est d'axiomatiser certaines propriétés fonctorielles partagées par beaucoup de catégories d'objets équivariants, telles que : les catégories (dérivées ou stables) de représentations linéaires, l'homotopie stable équivariante en topologie, les faisceaux équivariants en géométrie, les catégories de Kasparov équivariantes en géométrie non-commutative, etc. Après avoir motivé les axiomes, je donnerai les premiers résultats de la théorie. En particulier, il existe un 2-foncteur de Mackey universel qui prend ses valeurs dans une certaine bicatégorie de "2-motifs de Mackey", et qui fournit le lieu privilégié pour effectuer des décompositions en blocs. Je vais expliquer la construction des 2-motifs de Mackey ainsi que nos premiers calculs de décompositions et leurs applications.

  • jeudi 14-02-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Firat Yasar (IRMA) : "TBA"

  • lundi 25-02-2019 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Masa-Hiko Saito (Université de Kobe, Japon) : "TBA"

  • mardi 26-02-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Analyse

    Frédéric Naud (Avignon) : "TBA"

  • mardi 26-02-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Anouk Nicolopoulos (Laboratoire Jacques-Louis Lions) : "à préciser"

  • mercredi 27-02-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Quantique

    Emanuel Wagner (Université de Dijon) : "tba"

  • jeudi 28-02-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Arithmétique et géométrie algébrique

    Alex Torzewski (Londres) : "Relative motives over Shimura varieties"

    Given a Shimura variety S defined by a group G (e.g. a modular curve, in which case G=GL_2), there is a "canonical construction" which assigns to a representation of G variation of Hodge structures on the Shimura variety. Similarly, there is also a construction which gives an l-adic sheaf for each representation. It is conjectured that these should both be motivic in origin, i.e. for each representation of G, there should be a way to construct a motive over S whose cohomology coincides with that given by the previous constructions. Recently Ancona has demonstrated this in the context of PEL-type Shimura varieties. We give partial results for arbitrary S and in doing so give conditions for Ancona's results to be compatible with base change.

  • jeudi 28-02-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Thibault Lorscheider (IRMA) : "TBA"

  • lundi 04-03-2019 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Antonio Lerario (SISSA, Trieste) : "TBA"

  • mardi 05-03-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Analyse

    Xiang Shuyang (Aix La chapelle) : "TBA"

  • jeudi 07-03-2019 à 14h00 () - Séminaire Arithmétique et géométrie algébrique

    Ulrike Riess (Zurich) : "tba"

  • jeudi 07-03-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Florian Viguier (IRMA) : "TBA"

  • lundi 11-03-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Nariya Kawazumi (Tokyo) : "Formal description of the Goldman bracket, revisited"

  • mardi 12-03-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Analyse

    Alix Delporte (Université strasbourg) : "TBA"

  • mardi 12-03-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Cécile Taing (Inria Bordeaux Sud-Ouest ) : "à préciser"

  • jeudi 14-03-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Laura Monk (IRMA) : "TBA"

  • lundi 18-03-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Vincent Pecastaing (Luxembourg) : "TBA"

  • mardi 19-03-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Analyse

    Lysianne Hari (Université de Bourgogne Franche Comté) : "TBA"

  • mercredi 20-03-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Quantique

    Olaf Schnürer (Paderborn) : "Smoothness of derived categories of algebras"

  • jeudi 21-03-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Guillaume Klein (IRMA) : "TBA"

  • lundi 25-03-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Tsukasa Ishibashi (Tokyo) : "TBA"

  • lundi 25-03-2019 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Pierre Dehornoy (Institut Fourier, Grenoble) : "TBA"

  • mardi 26-03-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Cécile Carrère (Laboratoire Jacques-Louis Lions ) : "Optimisation d'une chimiothérapie pour empecher l'émergence de résistance dans une tumeur hétérogène"

    La résistance aux traitements est une raison majeure d'échec des chimiothérapies contre le cancer. Afin d'étudier les effets de différents protocoles de traitement, l'équipe de M.Carré (1) a réalisé des séries d'expériences in vitro sur des cultures de cellules cancéreuses sensibles ou résistantes à un certain médicament. Ces expériences ont mis en lumière l'intéret des protocoles métronomiques, c'est à dire de plus faibles doses de médicament données plus fréquemment, par rapport aux protocoles MTD (maximal tolerated dose) classiques.
    Pour comprendre et améliorer ces résultats, nous proposons avec G.Chapuisat (2) une modélisation de ces expériences, et l'optimisation du traitement par différents outils mathématiques. Tout d'abord, une stratégie adaptative reposant sur l'analyse du modèle est définie. Ensuite, la théorie du controle optimal est utilisée pour proposer un nouveau protocole de traitement, qui a été testé sur les cultures de cellules. Enfin, avec H.Zidani, l'approche de la programmation dynamique est présentée pour répondre de manière plus pragmatique aux attentes médicales.

  • jeudi 28-03-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Djibril Gueye (IRMA) : "TBA"

  • vendredi 29-03-2019 à 16h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Mathémusique (IRMA-USIAS)

    Franck Jedrejewski (CEA-Paris) : "Nombres rationnels de Catalan, chemins de Dyck et associaèdres"

  • jeudi 04-04-2019 à 09h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Sem in

    Christine Huyghe (Strasbourg) : "à venir"

  • jeudi 04-04-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Yohann Bouilly (IRMA) : "TBA"

  • lundi 08-04-2019 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Louis Merlin (Université de Luxembourg) : "TBA"

    TBA

  • jeudi 11-04-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Alexandre Delyon (IRMA) : "TBA"

  • jeudi 25-04-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Alexander Semenov (IRMA) : "TBA"

  • vendredi 26-04-2019 à 16h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Mathémusique (IRMA-USIAS)

    Isabelle Bloch (Paris) : "morphologie mathématique, analyse des concepts formels et musique (avec Jamal Atif et Carlos Agon)"

  • mardi 30-04-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Analyse

    Loïc Le Treust (Université d'Aix-Marseille) : "TBA"

  • jeudi 02-05-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Arithmétique et géométrie algébrique

    Susanna Zimmermann (Angers) : "tba"

  • jeudi 02-05-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Mario Shannon (IMB (Dijon)) : "TBA"

  • lundi 06-05-2019 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Dmitriy Rumynin (University of Warwick) : "TBA"

  • jeudi 09-05-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Arithmétique et géométrie algébrique

    Grzegorz Kapustka (Cracovie) : "tba"

  • jeudi 20-06-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) -

    Enrica Floris (Poitiers) : "tba"

  • vendredi 28-06-2019 à 16h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Mathémusique (IRMA-USIAS)

    Moreno Andreatta (Srasbourg) : "Le projet SMIR, bilan et perspectives"

  • lundi 01-07-2019 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Vincenzo De Risi (Jussieu) : "TBA"