Gatien Ricotier

I.R.M.A. / U.F.R. de mathématique et d’informatique

7 rue René Descartes

67084 Strasbourg cedex

Bureau : P-118

Téléphone : 03 68 85 02 78

Doctorant en histoire des mathématiques, j'ai commencé une thèse sous la direction de Norbert Schappacher en septembre 2017. Cet espace me permet de présenter les travaux que je fais dans ce cadre et dans quelques autres projets. Cette page sera enrichie au fur et à mesure.

Je n'ai, bien sûr, pas créé cette page à partir de rien : merci à David Miller de partager des templates sous la licence Open Source MIT.

De même, vous êtes invités à utiliser et distribuer tout ce qui est présenté ici car tout est en open source. En ce qui concerne mes travaux, merci de respecter les licences libres ainsi que de citer vos sources : je serai très heureux si vous me le signaler et me faites part de vos retours.

"Cypherpunks write code. We know that someone has to write software to defend privacy, and since we can't get privacy unless we all do, we're going to write it. We publish our code so that our fellow Cypherpunks may practice and play with it. Our code is free for all to use, worldwide. We don't much care if you don't approve of the software we write. We know that software can't be destroyed and that a widely dispersed system can't be shut down." Eric Hughes, 1993.

Thèse

Le projet de thèse que Norbert Schappacher et moi avons soumis a reçu une bourse de la Région Grand Est. Cela me permet de bénéficier d'un contrat doctoral à l'université de Strasbourg, au sein de l'Institut de Recherche Mathématique Avancée. Mon sujet central est le groupe de mathématiciens Bourbaki. Celui est toujours en activité depuis 1934 : Betty vient même d'envoyer des idées fraîches de Nancago ! Vous trouverez ci-dessous quelques axes de recherches autour du sujet "Encyclopédistes et chercheurs avides : les membres du groupe Bourbaki dans les années 1930 à 1950, entre responsabilité collective et projets personnels".

Contexte scientifique

Après avoir travaillé sur la première édition du Livre VI, Intégration, Chapitres 1 à 4 de Nicolas Bourbaki, pendant mon mémoire de master 2, sous la direction de Norbert Schappacher, nous avons compris que des études sur ce groupe de mathématiciens nécessitent une contextualisation importante. Le but de mes recherches est de montrer l'importante influence d'éléments extra-textuels sur les livres publiés du groupe. Si, à l'origine, nous voulions étudier certaines dynamiques de façon systématique, il s'est rapidement avéré que devant la quantité, la dissémination et, parfois, la non-accessibilité de documents d'archives, ce travail ne pourrait être complet et pertinent qu'après de nombreuses années et l'effort de plusieurs personnes. Dans ces conditions, je commence par étudier des exemples restreints (par rapport au nombre d'acteurs ou de sujets impliqués) dont l'analyse ne peut être approfondie qu'en prenant en compte ces interactions entre projet collectif et intérêts personnels.

Contribution à l'élaboration d'une biographie collective

Étudier le groupe Bourbaki nécessite de connaître son histoire. Liliane Beaulieu et Michèle Audin ont déjà publié d'excellents travaux à ce propos, régulièrement mentionnés dans les Focus des Archives Bourbaki. Elles ont ainsi contribué à l'établissement d'une biographie collective qui permet de mieux saisir l'interaction des mathématiques et de l'image des mathématiques qu'ils ont produit collectivement, par rapport au reste de la communauté scientifique du vingtième siècle, et de la société en général. Cela a été accompagné d'une première diffusion de sources et à l'établissement de ressources sur le groupe.

En m'appuyant, entre autre, sur ces travaux, sans lesquels je n'aurais certainement jamais pu travailler sur ce sujet, je contribue à l'ajout de documents, d'analyses, d'informations et d'outils d'analyse concernant Bourbaki. Avec Christophe Eckes, Pierre Couchet et Pierre Willaime, nous avons commencé une refonte du sites des Archives Bourbaki. Nous ajoutons régulièrement des métadonnées de documents, des focus sur les documents du site, ainsi que des données et outils pour de futures analyses.

Travail sur les cahiers de Henri Cartan

Les enfants de Henri Cartan ont donné les brouillons de leur père, essentiellement des cahiers, à la bibliothèque de l'IRMA en 2009. Michèle Audin les a classés en 2014 et en a fait un inventaire qui est disponible ici. Je profite d'habiter à Strasbourg pour travailler sur ces documents. N'hésitez pas à me demander si vous voulez des informations ou quelques scans.

Il y a de nombreuses choses à exploiter dans ces cahiers. Un des principaux intérêts de ce corpus est dû au fait que les premières réunions du groupe ont souvent été décrites comme étant une conséquence des nombreuses questions de Henri Cartan à André Weil par rapport à son enseignement de Calcul différentiel et intégral. Je travaille donc sur ce cours qu'a enseigné Henri Cartan avant, pendant et après la création de Bourbaki.

Une face essentielle de la recherche : la création d'outils

Notamment à l'aide du langage R et du logiciel RStudio

Face à la quantité de documents et d'informations disponibles (et à croiser), l'utilisation de l'informatique est assez utile. Vous trouverez ci-dessous quelques uns des outils les plus aboutis que j'utilise actuellement.

En utilisant les données de zbMATH fournies par FIZ Karlsruhe, on peut, par exemple, avoir une présentation des coauteurs de Henri Cartan au cours du temps. Il est également pratique de rajouter des liens vers la recension de ces articles dans zbMATH.

Michèle Audin a reproduit, dans son livre Le Séminaire de mathématiques 1933–1939, des listes d'"abonnés" qui reçoivent des exemplaires des exposés rédigés du séminaire Julia. En entrant ces adresses dans un tableau adapté et en faisant une requête automatisée de coordonnées GPS, il est possible de visualiser la dispersion géographique des abonnés au cours du temps .

Différents outils peuvent être utilisés pour rechercher et analyser des fonds d'archives importants. Par exemple, pour délimiter le travail de Henri Cartan dans ses cahiers pour ses cours successifs de Calcul différentiel et intégral , il est utile d'avoir des catalogues analytiques similaires à ce qui a été fait pour son père. Afin de pouvoir faire des recherches rapides ou d'effectuer des tris de différentes façons, il est agréable d'avoir un outil souple et interactif : en voici un exemple.

Comparaison et étude de la diffusion de "styles" d'écritures mathématiques

Travaux en cours : recherche de critères de discrimination entre des textes de mathématiques publiés au cours du vingtième siécle. En allant plus loin, il serait même intéressant d'étudier l'origine et l'influence du langage TeX sur le style des écrits mathématiques.

Circonscrire la nature du projet bourbachique

Bourbaki : un projet encyclopédique ?

Travaux en cours.

Teaser : dans ce document du groupe (dont on peu d'ailleurs s'amuser à retrouver la date de rédaction), il est souligné, à propos des Élements de mathématique, "qu'il ne s'agit pas d'une Encyclopédie" (p. 3), alors que Emil Artin écrivait, dans une critique des premiers chapitres de leur livre d'algèbre, en 1953, que "Upon completion of the work a standard enclyclopedia will be at our disposal."

Exposés

Séminaire d'histoire des mathématiques

Archives Henri Poincaré, Nancy
De Goursat à Bourbaki : Henri Cartan et l'enseignement du Calcul différentiel et intégral à l'université de Strasbourg entre 1931 et 1940
11 décembre 2018

29th Novembertagung on the History of Mathematics

Institute of Mathemematics of the University of Seville
Transition of the style of mathematical publications during the 20th century
28-30 novembre 2018

28th Novembertagung on the History of Mathematics

Center for Logic and Philosophy of Science, Bruxelles
Trends in and around the Bourbaki group through quantitative data
2-4 novembre 2017

27th Novembertagung on the History of Mathematics

Sandbjerg Gods, the Aarhus University Conference Center, Danemark
On Bourbaki's choices about the Intégration of 1952
24-26 novembre 2016

Terreau de réflexion

Organisation sociale

Le travail social pour favoriser le consensus

Dans la prolongation d'expériences personnelles, je m'intéresse à la structure de groupes et, en particulier, à l'autogestion. Ces problématiques englobent des contraintes techniques et sociales variées (voir, par exemple, le théorème d'impossibilité d'Arrow, ou bien Les chefs comment s'en débarasser - du réseau Sans Titre, amélioré par un bénéLove anonyme). La technologie blockchain permet également de développer des outils innovants dans ce domaine.

L'informatique et Internet

Après l'arrivée de la roue virtualisant l'espace, le développement de l'informatique virtualisant les échanges

L'informatique prolonge et amplifie la mondialisation. Les outils qui ont été développés depuis la seconde guerre mondiale permettent de dépasser de nombreuses contraintes : techniques (traitement de grandes quantités de données, intelligence artificielle, édition de documents), spatio-temporelles (échanges de mails, fichiers, conservation de documents), étatiques (application Telegram, utilisation de réseaux MESH comme outil anticensure), économiques (cryptomonnaies), etc. Tout en étant abstraits dans leur essence virtuelle, ces nouveaux lieux d'échanges gardent une accroche physique plus ou moins tangible (écrans, data center, câbles). Je m'intéresse à la création et à la diffusion de ces avancées dans divers cadres géopolitiques.

Mouvement cypherpunk

Le chiffrement assymétrique comme outil de l'idéologie libertaire

Le mouvement cypherpunk est au carrefour des deux entrées précédentes. En s'appuyant sur le chiffrement mathématique, quelques personnes, souvent bénévoles, parfois anonymes, ont développé des moyens de concrétiser leurs idéaux. Essentiellement libertaires (c'est-à-dire prônant une liberté absolue fondée sur la négation du principe d'autorité dans l'organisation sociale et le refus de toute contrainte découlant des institutions fondées sur ce principe), les outils créés par ces individus se sont diffusés bien au-delà de ce milieu. Je commence à rassembler des éléments sur la création et l'utilisation de PGP en tant qu'outil de protection et de signature, sur des messageries cryptées comme Telegram utilisées aussi bien par des politiques français que par la population iranienne, sur le partage libre de connaissances à travers des plateformes telles que LibGen et Sci-Hub, ainsi que sur des moyens d'échanges dont la sécurité est proportionnelle à leur décentralisation, comme les blockchains.

évolution des conditions de recherche en mathématiques à Strasbourg

Les conditions de travail pour la recherche en mathématiques sont excellentes à Strasbourg. Cela est encore souligné dans le critère 4 du rapport du comité de visite HCERES 2017. Weil atteste déjà, à la page 100 de ses Souvenirs d'apprentissage, qu'en 1933 "le département de mathématiques disposait, au palais universitaire, d'un local ample, spacieux et commode, où était installée une bonne bibliothèque, bien supếrieure à ce qu'on trouvait alors dans les universités provinciales de "l'intérieur", et, ce qui compte aussi, d'un accès bien plus facile pour les professeurs et étudiants sérieux". Par conséquent, je m'intéresse aux éléments qui, depuis 1919, ont contribué à ces conditions de travail. Ces changements sont marqués par quelques étapes comme le repli de l'Université de Strasbourg à Clermont-ferrand pendant la seconde guerre mondiale, ou la création de l'IRMA.

Compétences

Outils et langages de programmation
  • LaTeX : composition de documents textes et de présentations.
  • R et RStudio : langage de programmation et IDE très intéressants pour récupérer des données (API, parsing), les nettoyer, les analyser et les présenter.
  • Shiny : package permettant de construire des applications web interactives à partir de R.

Divers
  • Secourisme : j'ai été sauveteur en mer de la SNSM et ai passé les formations des Premiers Secours en Equipe niveau 1 et 2.
  • Organisation d'événements : j'ai occupé différents rôles dans l'association Genepi dont l'objet est de militer pour le décloisonnement des institutions carcérales. J'ai eu l'occasion de participer à l'organisation de plusieurs concerts au Molodoï.
  • Cuisine et logistique de repas : j'aime bien organiser des banquets (jusqu'à une cinquantaine de personnes pour le moment).

Varia

Formation académique

Tours

De la naissance au supérieur
Ecole Stéphane Pitard, Collège Jules Ferry, Lycée Balzac.
17/12/1992 - Août 2010

La Rochelle

Classe préparatoire aux Grandes écoles
Lycée Jean Dautet : MPSI - MP.
Septembre 2010 - Juin 2012

Strasbourg

De la licence à la thèse
UFR de Mathématique et d'Informatique de l'Université de Strasbourg : Licence et master en mathématiques.

Mémoire de Master 2 sur le premier livre de l'Intégration de Bourbaki, sous la direction de Norbert Schappacher.

Septembre 2012 - Aujourd'hui