Partenaires

Logo IRMA
Logo CNRS
Logo UDS


Rechercher

Sur ce site

 
 IRMA, UMR 7501
 7 rue René-Descartes
 67084 Strasbourg Cedex
 Tél. 33 (0)3 68 85 01 29
 Fax. 33 (0)3 68 85 03 28

Accueil > Agenda > Séminaires réguliers > Agenda des séminaires, colloquium et groupes de travail

Agenda des séminaires, colloquium et groupes de travail

L’agenda des soutenances de thèses et habilitations à diriger des recherches est disponible ici.

Faire une recherche dans l’agenda depuis 1999.

Séminaires à venir

  • lundi 25-11-2019 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Damien Gayet (Université de Grenoble) : "Petites sous-variétés des hypersurfaces algébriques aléatoires."

    Les lieux d'annulation lisses Z(P) de polynômes homogènes complexes P de degré d dans CP^n ont cette particularité formidable, d'être tous entre eux isotopes, si bien que du point de vue de la topologie, ce sont tous les mêmes. Par exemple, les courbes algébriques du plan projectif complexe de degré d sont des surfaces de Riemann connexes de même genre déterminé par d. Si l'on prend le polynôme de degré fixé au hasard et si l'on restreint la métrique ambiante de CP^n à l'hypersurface Z(P), on fournit ainsi un modèle naturel de métriques aléatoires sur une variété fixée. Je vais expliquer que alors avec probabilité uniforme en d, pour n=2, la systole de Z(P) est plus petite que 1/\sqrt d, ce qui constitue un analogue de résultats de M. Mirzakhani sur les systoles de surfaces de Riemann munies de métriques hyperboliques aléatoires. En dimension supérieure, les analogues des petites courbes réelles dans ce contexte sont de petites sous-variétés lagrangiennes, quand Z(P) est munie de la restriction de la forme symplectique ambiante. Il s'avère que l'argument probabiliste adapté à ce contexte symplectique fournit étonnamment un nouveau théorème déterministe concernant la topologie des hypersurfaces algébriques complexes.

  • mardi 26-11-2019 à 11h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Analyse

    Xiaolin Zeng (IRMA) : "Les théorèmes de carré du champ et ses généralisations supersymétrique hyperbolique (le retour)"

  • mardi 26-11-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Marianne Bessemoulin (CNRS, Université de Nantes) : "A préciser"

  • mercredi 27-11-2019 à 13h15 (Salle de séminaires IRMA) - Groupe de travail Conjecture de Beauville-Voisin et theorie des representations (autour de l’article de Maulik-Negut)

    Robert Laterveer (IRMA) : "Les conjectures de Beauville et Beauville-Voisin : etat des lieux"

  • jeudi 28-11-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Firat Yasar (IRMA) : "Teichmüller spaces of surfaces of infinite topological type"

    The Teichmüller space of a connected oriented surface S is the space of hyperbolic structures up to homotopy. It also parametrizes other structures such as complex structures on S up to homotopy and conformal classes of Riemannian metrics on S up to homotopy. We will mainly focus on compactly supported conformal (and hyperbolic) structures on surfaces of infinite type, which form a space we call “compactly supported Teichmuller space”. The talk will contain the comparison of this space with other Teichmuller spaces associated to a surface of infinite topological type.

  • lundi 02-12-2019 à 14h00 () - Séminaire HORUS

    Anne Parreau (Institut Fourier Grenoble) : "Dégénérescences de représentations maximales et courants géodésiques"

    Les dégénérescences de représentations maximales d'un groupe de surface dans Sp(2n,R) peuvent être vues comme des représentations maximales dans Sp(2n,F), où F est un corps réel clos non archimédien, agissant sur son immeuble de Bruhat-Tits associé. J'expliquerais comment associer à  une telle dégénérescence un courant géodésique sur la surface, et je montrerais quelques applications. Il s'agit d'un travail en commun avec Marc Burger, Alessandra Iozzi, et Beatrice Pozzetti.

  • lundi 02-12-2019 à 15h30 () - Séminaire HORUS

    Andrés Sambarino (CNRS & Université Paris 6) : "Le Hessien de la dimension de Hausdorff"

    La composante de Hitchin est une composante connexe préférée de la
    variété des caractères X(\pi_1S,G)=\hom(\pi_1S,G)/G, où S est une
    surface fermée de caractéristique d'Euler négative et G est un groupe de Lie
    simple déployé. Des constructions thermodynamiques munissent cette
    composante des formes bilinéaires symétriques dites "formes de
    pression". Ces formes sont invariantes par l'action naturelle du
    groupe modulaire de la surface dans X(\pi_1S,G).

    Le but de l'exposé est d'expliquer une interprétation géométrique de
    quelques unes de ces formes, généralisant ainsi un résultat célèbre de
    Bridgeman-Taylor et McMullen concernant le Hessien de la dimension de
    Hausdorff dans l'espace des représentations quasi-Fuchsiennes. Ceci
    est un travail en commun avec M. Bridgeman, B. Pozzetti et A.
    Wienhard.

  • mardi 03-12-2019 à 11h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Analyse

    Jean-Marie Stephan (CNRS, Lyon 1) : "TBA"

  • mardi 03-12-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Ryadh Haferssas (INRIA Nancy- Grand Est) : "à préciser"

  • mercredi 04-12-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Quantique

    Benjamin Enriquez (IRMA) : "Relations de double mélange et d'associateur pour les nombres multizétas"

    Nous montrons que les relations de double mélange entre MZVs peuvent se formuler en termes de tresses infinitésimales. Ceci permet de construire une structure de bitorseur sur le schéma défini par ces relations ainsi que de donner un nouvelle démonstration (après Furusho 2011) qu'elles sont conséquences des relations d'associateur (travail avec H. Furusho).

  • jeudi 05-12-2019 à 10h45 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Calcul stochastique

    Jiaoyang Huang (Harvard) : "à venir"

    Random matrix

  • jeudi 05-12-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Alexander Semenov (IRMA) : "TBA"

  • vendredi 06-12-2019 à 16h00 (Salle de conférences IRMA) - Colloquium Mathématique

    Mikhail Katsnelson ( Radboud University of Nijmegen ) : "Semiclassical Dynamics of Charge Carriers in Graphene"

    After general introduction to physics of massless Dirac fermions in graphene and their exotic properties (first of all, chiral, or Klein, tunneling, that is, a permeation of charge carriers through arbitrarily high and broad energy barriers) I will describe the semiclassical theory of these phenomena. For the case of one-dimensional potential barriers one can develop an uniform asymptotic approximation giving an accurate analytical solution for arbitrary shape of the barrier [1,2]. Then, I will discuss basic electronic optics of graphene, especially, the theory of electron Veselago lenses including a consideration of wavefront catastrophes [3,4]. After that, I will consider briefly a general theory of electron propagation in a two-dimensional potential relief [5], as a particular case of semiclassical approximation for matrix Hamiltonians. I will also discuss peculiarities of chiral tunneling for the case of bilayer graphene [6].

    1. T. Tudorovskiy, K. J. A. Reinders, M. I. Katsnelson, Phys. Scripta T 146, 014010 (2012).
    2. K. J. A. Reijnders, T. Tudorovskiy, M. I. Katsnelson, Ann. Phys. (NY) 333, 155 (2013).
    3. K. J. A. Reijnders, M. I. Katsnelson, Phys, Rev. B 95, 115310 (2017).
    4. K. J. A. Reijnders, M. I. Katsnelson, Phys, Rev. B 96, 045305 (2017).
    5. K. J. A. Reijnders, D. S. Minenkov, M. I. Katsnelson, S. Yu. Dobrokhotov, Ann. Phys. (NY) 397, 65 (2018).
    6. V. Kleptsyn, A. Okunev, I. Schurov, D. Zubov, M. I. Katsnelson, Phys, Rev. B 92, 165407 (2015).

  • mardi 10-12-2019 à 11h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Analyse

    Gaetan Borot (MPIM, Bonn) : "Recursions for statistics of multicurves on hyperbolic surfaces and Masur-Veech volumes"

    I will describe a generalization of Mirzakhani-McShane identities which gives access, by induction on the Euler characteristic, on statistics of hyperbolic lengths of multicurves on bordered surfaces. Integrating this identity on the moduli space and studying certain limits gives access to the Kontsevich volume of the combinatorial moduli spaces and the Masur-Veech volumes of the moduli spaces of quadratic differentials.

  • mardi 10-12-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Charlotte Perrin (CNRS - Université de Marseilles) : "à préciser"

  • mercredi 11-12-2019 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Quantique

    Lucie Jacquet-Malo (LAMFA (Amiens)) : "Réalisation géométrique des catégories amassées supérieures et réduction d’Iyama-Yoshino"

    Nous allons démontrer qu’une sous-catégorie de la catégorie m-amassée de type D̃ n est isomorphe à une catégorie construite à partir d’arcs dans un (n − 2)m-gone muni de deux (m − 1)-gones en son centre. On démontre que la mutation de carquois colorés au sens de Buan et Thomas est compatible avec la mutation des objets m-amas-basculants, ainsi qu’avec le flip des (m + 2)-angulations. Dans cet exposé, nous allons étudier les réalisations géométriques des catégories m-amassées de type Dynkin A, D, Ã et D̃. On démontre dans ces quatre cas qu’il y a une bijection entre les (m + 2)-angulations et les classe d’isomorphie des objets basiques m-amas-basculants. Ainsi, les flips des (m + 2)-angulations correspondent aux mutations des objets m-amas-basculants. La stratégie pour prouver ceci est de démontrer qu’effectuer la réduction d’Iyama-Yoshino revient à couper le long d’un arc dans la réalisation géométrique. On peut ainsi espérer généraliser ce résultat aux surfaces de Riemann dans le cas m-amassé.

  • jeudi 12-12-2019 à 09h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Sem in

    Federico Zerbini (Strasbourg) : "à venir"

  • jeudi 12-12-2019 à 16h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Doctorants

    Antoine Szabo (IRMA) : "TBA"

  • mardi 17-12-2019 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Claire Sheid (Université de Nice) : "A préciser"

  • jeudi 09-01-2020 à 10h45 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Calcul stochastique

    Manon Defosseux (Paris 5) : "à venir"

    Mouvement Brownien sur l'intervalle.

  • vendredi 10-01-2020 à 16h00 (Salle de conférences IRMA) - Colloquium Mathématique

    Ilia Itenberg (IMJ-PRG) : "Dénombrement de droites et de plans"

    On parlera de plusieurs problèmes énumératifs (dans le cadre complexe ou réel), en particulier, celui du dénombrement de droites sur une surface lisse de degré 4 dans l’espace projectif de dimension 3 et celui du dénombrement de plans sur une hypersurface cubique lisse dans l’espace projectif de dimension 5. Dans ces deux cas, le problème énumératif étudié peut être réduit à des questions arithmétiques concernant certains réseaux.

  • lundi 13-01-2020 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Athanase Papadopoulos (Strasbourg) : "New results on Lipschitz maps between surfaces and geodesics in Teichmüller space I"

  • lundi 20-01-2020 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Valentina Disarlo (Heidelberg) : "TBA"

  • lundi 20-01-2020 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Alessandro Sisto (ETH Zürich) : "à venir"

  • mardi 21-01-2020 à 14h00 (Salle de séminaires 309) - Séminaire Equations aux dérivées partielles

    Maya De Buhan (CNRS - Université Paris Descartes) : "A préciser"

  • lundi 27-01-2020 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Daniel Massart (Montpellier) : "TBA"

  • mardi 04-02-2020 à 11h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Analyse

    Tanguy Rivoal (CNRS, Université Grenoble) : "TBA"

  • jeudi 06-02-2020 à 09h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Sem in

    Giuseppe Ancona (Strasbourg) : "Arithmétique et Géométrie des polynômes"

    Soit F(x,y) un polynômes en deux variables à coefficients entiers. Que peut-on dire de l’équation F=0 quand x et y sont des nombres complexes ? ou rationnels ? ou des entiers modulo p ? De façon peut-être surprenante la géométrie des solutions complexes influence l’arithmétique des solutions rationnelles (Faltings 83) ou des solutions modulo p (Deligne 74). Bien que leurs preuves se basent sur des outils sophistiques les énoncés sont élémentaires (et peuvent être donnés dans un sém’in compréhensible par tout le laboratoire).

  • lundi 10-02-2020 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Junyi Xie (Rennes) : "à venir"

  • lundi 24-02-2020 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Sumio Yamada (Tokyo) : "What is a black hole"

  • mardi 25-02-2020 à 11h00 (Salle de conférences IRMA) - Séminaire Analyse

    Igor Burban (Paderborn University) : "Algebraic geometry of the classical Yang-Baxter equation"

  • lundi 02-03-2020 à 14h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire GT3

    Ken'ichi Ohshika (Tokyo) : "TBA"

  • lundi 02-03-2020 à 15h30 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Géométrie et applications

    Emmanuel Giroux (CNRS / ENS) : "à venir"

  • mardi 26-05-2020 à 11h00 (Salle de séminaires IRMA) - Séminaire Analyse

    Fabricio Macià (Madrid) : "TBA"