Partenaires

Logo IRMA
Logo CNRS
Logo UDS


Rechercher

Sur ce site

 
 IRMA, UMR 7501
 7 rue René-Descartes
 67084 Strasbourg Cedex
 Tél. 33 (0)3 68 85 01 29
 Fax. 33 (0)3 68 85 03 28

Accueil > Agenda > Soutenances de thèses et HDR

Soutenances de thèses et HDR

Recherche d’une soutenance (depuis 1999)

Nom / Name

Mot du titre / Part of the title

Année / Year




 

Soutenances de thèses et HDR de l’année


Soutenance de thèse Equations aux dérivées partielles - 27-09-2019 (14:00) - Salle de conférences IRMA
Lorenzo Sala (IRMA UMR 7501, Université de Strasbourg) : Modélisation mathématique et simulation de flux sanguins oculaires et leur interactions

Jury :

Christophe Prud'homme (Université de Strasbourg)

Giovanna Guidoboni (University of Missouri)

Marcela Szopos (Université Paris Descartes)

Angelo Iollo (Université de Bordeaux)

Kent-Andre Mardal (University of Oslo)

Stéphane Cotin (Inria - équipe MIMESIS)

Philippe Helluy (Université de Strasbourg)

Philippe Moireau (Inria - équipe MEDISIM, École Polytechnique)Les neuropathies optiques comme le glaucome sont souvent des maladies tardives, évolutives

et incurables. Malgré les progrès récents de la recherche clinique, de nombreuses questions

relatives à l’étiologie de ces troubles et à leur physiopathologie restent ouvertes. De plus,

les données sur les tissus postérieurs oculaires sont difficiles à estimer de façon non invasive

et leur interprétation clinique demeure difficile en raison de l’interaction entre de multiples

facteurs qui ne peuvent pas être facilement isolés. L’utilisation récente de modèles mathématiques

pour des problèmes biomédicaux a permis de révéler des mécanismes complexes de la

physiologie humaine.

Dans ce contexte très enthousiasmant, notre contribution est consacrée à la conception d’un

modèle mathématique et computationnel couplant l’hémodynamique et la biomécanique de

l’oeil humain. Dans le cadre de cette thèse, nous avons mis au point un modèle spécifique

au patient appelé simulateur virtuel de mathématiques oculaires (OMVS), capable de démêler

les facteurs multi-échelles et multi-physiques dans un environnement accessible en utilisant

des modèles mathématiques et des méthodes numériques avancés et innovants. De plus, le

cadre proposé peut servir comme méthode complémentaire pour l’analyse et la visualisation

des données pour la recherche clinique et expérimentale, et comme outil de formation pour la

recherche pédagogique.

Dans la première partie de la thèse, nous décrivons l’anatomie de l’oeil et la physiopathologie

du glaucome. Ensuite, nous définissons les choix de modélisation et l’architecture mathématique

de l’OMVS (partie II). Dans la partie III, nous présentons la complexe géométrie oculaire

et le maillage computationnel ainsi que les nouvelles méthodes numériques que nous avons

développées, à savoir la méthode de Galerkin Discontinue Hybride avec conditions limites intégrales,

et la technique de décomposition d’opérateur pour résoudre les systèmes EDP-EDO

couplés. La quatrième partie de la thèse rassemble toutes les bibliothèques C++ qui ont été

implémentées pour créer et résoudre l’OMVS. La partie V illustre les résultats de la simulation

de l’OMVS, en particulier la stratégie de vérification et de validation, ainsi que certaines

expériences virtuelles significatives sur le plan clinique. Ensuite, nous proposons une étude

préliminaire de quantification d’incertitude, notamment une analyse sur la propagation des

incertitudes et une analyse de sensibilité à l’aide des indices de Sobol (partie VI). Enfin, dans la

dernière partie de la thèse, nous en tirons les conclusions et caractérisons différents projets qui

pourront être intégrés dans l’OMVS à l’avenir



Soutenance de thèse Statistique - Jeudi 12-09-2019 (14:00) - Salle de conférences IRMA
Claire Roman (IRMA) : Étude des valeurs extrêmes en présence d'une covariable de grande dimension

Jury :

Armelle Guillou (Université de Strasbourg)
Laurent Gardes (Université de Strasbourg)
Valérie Chavez-Demoulin (Université de Lausanne)
Clément Dombry (Université de Franche-Comté)

Dernière mise à jour le 10-02-2015