Exposition : "Vers les paysages de la statistique"

Cette exposition est née d'une collaboration avec Amélie Lecocq et Xavier Schoebel, membres du collectif de design graphique çava2paire, (jetez un oeil sur leur blog!, cela vaut le détour), le Jardin des Sciences de l'Université de Strasbourg et le designer d'objets Benoît Destenay. Les structures autoportantes ont été superbement réalisées par l'ébéniste Giuseppe Maranto. Les bâches ont été tout autant superbement imprimées par l'atelier 8B.

Contenu:

En une dizaine de panneaux illustrés, cette exposition propose un parcours dans ... l'histoire et l'univers de la statistique! La statistique est une science mal connue, souvent réduite à un usage rébarbatif des camemberts et des histogrammes. En réalité, c'est une science dont le champ d'actions et d'applications a beaucoup évolué depuis l'époque des romains jusqu'à nos jours. Son impact médiatique s'est longtemps cantonné aux sondages ou aux indicateurs économiques. Plus récemment, la statistique a été placée sous le feu des projecteurs dans le cadre du changement climatique ou des OGM. Quel est le lien entre ``résultats statistiquement significatifs'' et ``réchauffement climatique'' ? Comment la statistique est-elle devenue une discipline mathématique à part entière ? Une première lecture, horizontale, permet de parcourir l'histoire et l'évolution de la statistique depuis l'antiquité à nos jours, mais surtout montre que, contrairement à l'idée reçue que les mathématiques sont une science dépourvue d'ancrage concret, les statisticiens vivent avec leur époque, se posent des questions de leur temps, et y apportent des réponses avec les outils mathématiques du moment. Une deuxième lecture, verticale, permet de saisir les enjeux, les thématiques et la démarche scientifique à un instant donné, quelques personnages clés...


En attendant de parcourir l'exposition, voici l'animation réalisée par Amélie Lecocq et Xavier Schoebel:

Découvrez cette exposition:


L'exposition sera disponible gracieusement au prêt pour les médiathèques, musées, lycées ou autres institutions intéressées. Le déplacement, l'installation, et l'assurance seront aux frais de la structure qui accueille l'exposition.

IRMA

Strasbourg University