S'abonner à l'agenda

Séminaire GT3

organisé par l'équipe Géométrie

  • Maximilian Stegemeyer

    String topology on the space of paths with endpoints in a submanifold

    8 janvier 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    String topology studies algebraic structures on the homology of the free loop space of a closed manifold. The most famous operation is the Chas-Sullivan product which is a graded commutative and unital product on the homology of the free loop space. In this talk we study the space of paths in a manifold with endpoints in a submanifold. It turns out that the homology of this space admits a product which is defined similarly to the one of Chas and Sullivan. Moreover, the homology of this path space is a module over the Chas-Sullivan ring. We will see that in some situations both structures together form an algebra - i.e. the product on the homology of the space of paths with endpoints in a submanifold is an algebra over the Chas-Sullivan ring - but that this property does not hold in general.
  • Norbert A'campo

    Fonctions de Green sur surfaces.

    11 janvier 2024 - 15:30Salle de conférences IRMA

    Je vais décrire une décomposition cellulaire de l'espace de Teichmüller basée sur les propriétés des fonctions de Green sur les surfaces. Travail en commun avec Athanase Papadopoulos et Sumio Yamada
  • Thomas Blomme

    Surfaces bielliptiques et invariants de Gromov-Witten

    15 janvier 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    Les surfaces bielliptiques forment une classe particulière de la classification des surfaces complexes compactes de Enriques-Kodaira. Elles possèdent une description simple comme quotient d’un produit de courbes elliptiques. Dans cet exposé, on s’intéressera au calcul de certains invariants de Gromov-Witten de ces surfaces, qui sont certains invariants traduisant des propriétés des courbes de la surface. Pour ce faire, on les reliera à des comptages de graphes pour lesquels on montre certains résultats de quasi-modularité.
  • Mélanie Theillière

    Le plan hyperbolique dans E^3

    29 janvier 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    D'après une théorème de Nash et Kuiper, nous savons qu'il est possible de plonger isométriquement le plan hyperbolique dans l'espace euclidien de dimension 3. Cependant un tel plongement n'existe que en régularité C^1. Par un théorème d'Hilbert et d'Efimov, la régularité ne peut pas être C^2. Dans cet exposé, nous construirons explicitement un plongement isométrique C^1 et nous explorerons sa géométrie. Les résultats présentés sont un travail commun avec l'équipe Hévéa.
  • Ayberk Zeytin

    Hecke continued fractions and orders in relative quadratic extensions

    31 janvier 2024 - 15:00Salle de séminaires IRMA

    In this talk, we will interpret a classical continued fraction as a path (finite/infinite) on the bipartite Farey tree. We will generalize this interpretation to Hecke groups and introduce what we call Hecke continued fractions. We will then talk about a generalization of the classical correspondence between periodic continued fractions and orders in real quadratic number fields.
  • Guillem Cazassus

    Vers une TQFT étendue pour la théorie de Donaldson-Floer

    12 février 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    Les polynômes de Donaldson sont des invariants puissants en topologie différentielle de dimension quatre. Ils sont par exemple capables de distinguer des variétés lisses qui sont homéomorphes mais non difféomorphes. Ils proviennent de la physique théorique (la théorie de Yang-Mills) et sont difficiles à calculer, car ils nécessitent la résolution d'une EDP (l'équation de courbure "anti-autoduale"). Je présenterai un programme visant à calculer ceux-ci par des opérations de "couper-coller". Plus précisément, j'expliquerai comment les reformuler en une "théorie des champs topologique étendue". Cela impliquera de passer de la théorie de jauge à la géométrie symplectique, aux actions hamiltoniennes et à l'algèbre homotopique.
  • Martin Palmer-Anghel

    Classes d'homologie à support compact pour les groupes modulaires de surfaces de type infini

    19 février 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    La conjecture de Mumford (une conséquence du théorème de Madsen-Weiss) décrit l'homologie (rationnelle) de la colimite des groupes modulaires Mod(Σg,1) lorsque g→∞. En revanche, on peut aussi considérer la colimite des surfaces (Σg,1) pour obtenir une surface Σ∞ de type infini, et ensuite considérer l'homologie de son groupe modulaire Mod(Σ∞). Celle-ci n'admet pas d'ensemble dénombrable de générateurs en aucun degré positif et sa structure précise est très mystérieuse. Il existe un homomorphisme naturel du premier groupe d'homologie vers le second, et il est naturel de se demander si son image est non nulle. On peut se demander plus généralement, pour toute surface S de type infini, si son groupe modulaire admet des classes d'homologie non nulles à support compact. Nous donnerons une réponse complète à cette question lorsque g(S)>0 et une réponse partielle lorsque g(S)=0. Cela représente un travail en commun avec Xiaolei Wu.
  • Florestan Martin-Baillon

    Dynamique aléatoire sur les variétés des caractères

    26 février 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    Résumé:
    Le groupe modulaire d'une surface agit naturellement par transformations algébriques sur les variétés des caractères (l'espace des représentations de son groupe fondamental modulo conjugaison) associées. Cela donne lieu à une dynamique très riche.
    Nous étudions le cas particulier des représentations du groupe fondamental du tore épointé dans SL(2,C). Ces variétés des caractères sont alors des surfaces complexes, les surfaces de Markov, et le groupe modulaire s'identifie (à indice fini près) à SL(2,Z). J'expliquerai un résultat de dynamique aléatoire: la classification des mesures de probabilités stationnaires sur ces variétés des caractères. Une mesure stationnaire est une mesure qui est invariante en moyenne par l'action d'un groupe sur lequel on marche aléatoirement. (Travail en collaboration avec Serge Cantat et Christophe Dupont).
  • Gaiane Panina

    Minimal triangulations of circle bundles

    4 mars 2024 - 11:00Salle de séminaires IRMA

    A triangulation of a circle bundle (E, \pi, B) is a triangulation of the total space E and the base B such that \pi is a simplicial map.

    We address the following questions: Which circle bundles can be triangulated over a given triangulation of the base? What are the minimal triangulations of a bundle?

    A complete solution for semisimplicial triangulations was given by N. Mnëv. Our results deals with classical triangulations, that is, simplicial complexes. We give an exact answer for a wide family of triangulated spheres (including the boundary of the 3-simplex, the boundary of the octahedron, the suspension over an n-gon, icosahedron). In the general case we present a sufficient criterion for existence of a triangulation. Some minimality results follow straightforwadly.
  • Ken'ichi Ohshika

    Stratification de la sphère unité tangente de l’espace de Teichmüller

    4 mars 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    Résumé : La métrique asymétrique de Thurston induit une structure convexe sur la sphère unité tangente de l’espace de Teichmüller. Grâce aux travaux de Pan-Wolf et de Bar-Natan, on sait que tout vecteur tangent est représenté comme un vecteur d’étirement harmonique. En utilisant ces résultats, nous allons donner une caractérisation de faces et faces exposées de la sphère, et donner des bornes de leurs dimensions.
    Une collaboration en cours avec Yi Huang et Athanase Papadopoulos.
  • Yusuke Kuno

    New loop operations and their application to surface automorphisms

    11 mars 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    Abstract: This talk is based on an ongoing joint work with Masatoshi Sato (Tokyo Denki University). We introduce new operations to free loops on an oriented surface. These operations are defined in terms of the self-intersections of loops and regarded as generalizations of the Turaev cobracket. Our motivation is to give a topological interpretation of the work of Conant in 2015 on the Johnson homomorphisms. I would like to explain the relationship between Conant’s work and our loop operations.
  • Noémie Legout

    Structure Calabi-Yau sur l'algèbre de Chekanov-Eliashberg

    18 mars 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    Dans cet exposé, nous nous intéresserons à un invariant important des sous-variétés legendriennes des variétés de contact : l'algèbre de Chekanov-Eliashberg. Cette algèbre est une algèbre différentielle graduée définie par des techniques de théorie symplectique des champs. Nous rappellerons la définition de cette algèbre et montrerons qu'elle est munie d'une structure de Calabi-Yau dans le cas où la legendrienne est une sphère déplaçable. Pour obtenir ce résultat, nous définissons un complexe de chaînes (complexe de Rabinowitz) associé à une paire de sous-variétés legendriennes. Dans le cas où la paire de legendriennes est une 2-copie d'une sphère legendrienne, nous montrons que l'acyclicité du complexe de Rabinowitz est équivalente à l'existence d'une structure de Calabi-Yau sur l'algèbre de Chekanov-Eliashberg de la sphère legendrienne. Cela induit en particulier un isomorphisme entre l'homologie et la cohomologie de Hochschild de l'algèbre de Chekanov-Eliashberg. Si le temps le permet, nous montrerons comment étendre ce morphisme au niveau des chaînes en une famille d'applications satisfaisant les relations de foncteur A-infini.
  • Alex Moriani

    Polygonal surfaces in pseudo-hyperbolic spaces

    25 mars 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    A polygonal surface in the pseudo-hyperbolic space H2,n is a complete maximal surface bounded by a lightlike polygon in the boundary of H2,n with finitely many vertices. We give several characterizations of these surfaces. Polygonal surfaces are characterized by finiteness of their total curvature, by asymptotic flatness, and also by the fact of having parabolic type and polynomial quartic differential. The goal of the talk is to explain some constructions coming from nonpositive curvature geometry to establish the link between being polygonal and having finite total curvature.
  • Polyxeni Spilioti

    On the twisted Ruelle zeta function and the Ray-Singer metric

    15 avril 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    Abstract: In this talk we will present some results concerning Fried's conjecture, i.e., the relation of the twisted dynamical zeta function of Ruelle at zero and spectral invariants for a hyperbolic manifold X. In particular, we consider the twisted Ruelle zeta function twisted by an arbitrary representation of the lattice. We study then its relation to the Ray-Singer norm of the refined analytic torsion. The refined analytic torsion is an element of the determinant line of the cohomology of X with coefficients in the flat complex vector bundle associated with the representation.
  • Farid Diaf

    Extension des homéomorphismes et des champs de vecteurs du cercle.

    29 avril 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    En 1990, Mess a démontré le théorème du tremblement de terre de Thurston en utilisant la géométrie anti-de Sitter. Depuis lors, plusieurs idées de Mess ont été utilisées pour étudier la correspondance entre les surfaces dans l'espace anti-de Sitter tridimensionnel et la théorie de Teichmüller. Dans cet exposé, je parlerai du problème d'extension de champs vecteurs sur le cercle au plan hyperbolique, en utilisant la géométrie dite "Half-pipe", qui est duale à la géométrie de Minkowski. Cette construction suggère un lien entre les champs de vecteurs sur le plan hyperbolique et les surfaces dans l'espace Half-pipe. En particulier, nous retrouvons le théorème de Gardiner, qui affirme que tout champ de vecteur Zygmund sur le cercle peut être représenté comme un tremblement de terre infinitésimal. J’expliquerai également un résultat analogue pour les champs de vecteurs harmoniques.
  • Zakaria Ouaras

    Connexion de Hitchin parabolique.

    6 mai 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    La connexion de Hitchin est un concept fondamental en mathématiques qui joue un rôle clé dans l'étude des espaces de modules, des structures géométriques, et de leurs liens avec d'autres domaines des mathématiques et de la physique. Dans la première partie de l'exposé, nous présenterons les travaux de Hitchin, motiverons l'importance de la connexion de Hitchin et présenterons un critère algébro-géométrique pour l'existence d'une telle connexion basé sur la notion d'opérateurs de chaleur en géométrie algébrique. Dans la deuxième partie, nous montrerons que les critères sont remplis pour le fibré vectoriel des fonctions thêta nonabéliennes paraboliques (le fibré des blocs conformes) sur l’espace de module des fibrés paraboliques.
  • Paul Norbury

    Measures on the moduli space of curves and super volumes

    10 juin 2024 - 14:00Salle de séminaires IRMA

    Abstract: I will define a family of finite measures on the moduli space of smooth curves with marked points. The measures are defined via a construction analogous to that of the Weil-Petersson metric using the extra data of a spin structure. In fact, the measures arise naturally out of the super Weil-Petersson metric defined over the moduli space of super curves. The total measure can be identified with the volume of the moduli space of super curves. It can be calculated in many examples, and conjecturally satisfies a recursion analogous to Mirzakhani's recursion relations between Weil-Petersson volumes of moduli spaces of hyperbolic surfaces. This conjecture has been verified in many cases, including the so-called Neveu-Schwarz case where it coincides with the recursion of Stanford and Witten. The general case produces deformations of the Neveu-Schwarz volume polynomials, satisfying the same Mirzakhani-like recursion relations.